Vibrations du train

Suppression des vibrations du train d'atterrissage.


Nos RV possèdent des trains d’atterrissage pratiquement tous réalisés à partir d’une longue barre d’acier forgé, ronde et légèrement conique. En plus d’être une conception extrêmement simple, la souplesse (relative) de la barre forgée se comporte en amortisseur au roulage. Pour les avions tricycle la roue avant, non conjuguée, se comporte de la même façon. A noter que, depuis quelques mois, Van’s propose un bras articulé pour la roue AV des avions tricycle (montage en rétro fit sur l’ensemble de la gamme).

Pour le train principal : la souplesse des barres forgées, très utile dans un plan perpendiculaire à l’axe de l’avion (amortissement), devient néfaste sur l’axe de roulage. Je pense qu’il en résulte un phénomène de résonance entrainant un mouvement rapide et longitudinal de la roue. La conséquence est une très forte vibration ressentie dans le cockpit et potentiellement très destructrice.

Pour le train AV : le phénomène est sensiblement le même, sauf que le mouvement de la barre forgée peut être longitudinal et transversal si il est provoqué par un fort shimmy de la roue AV.
Voici un article fort interressant sur la possibilité de remédier à cette situation lorsqu'elle se présente, rédigé par notre ami Bernard Barbeau que nous remercions pour son partage, toujours de qualité.


Télécharger le fichier

Plus...