Quel modèle ? Quelles compétences ?

RV3
RV4
RV6 et 6A
RV7 et 7A
RV8 et 8A
RV9 et 9A
RV10 
RV12
RV14

Généralités


La construction d'un avion exige de nombreuses connaissances et compétences. Nous en faisons un récapitulatif dont vous trouverez les détails dans notre document à télécharger TechniquesDeConstructionRV.pdf.


La construction d'un RV exige de se familiariser rapidement avec plusieurs techniques :


  • matériaux - Pas tous les alu sont égaux - les connaître évitera des déboires plus tard.
  • perçage - simple mais des bons forets et une bonne technique se traduiront par des résultats autrement meilleurs que le perçage banal.
  • embrèvement - il s'agit de préparer la petite cuvette ou se logera le rivet à tête plate (dite tête fraisée).
  • meulage - ont ne meule pas de l'alu avec les meules traditionnelles Casto. Il faut des meules ScotchBrite.
  • rivetage - que ce soit du pop ordinaire ou Cherry ou du rivet frappé, il faut les connaître.
  • limes - un des outils indispensables, limes, râpes, queue de rat...
  • pliage - il est possible de plier les tôles mais il y a des limites.
  • surface de travail - il faut dans certains cas préparer un marbre.
  • anti corrosion - une des faiblesses de l'alu, sa mauvaise résistance dans des environnements un peu salins et humides. Il faut prévoir comment le protéger.
  • peinture - plusieurs solutions, depuis les bi-composants époxy spéciaux aviation jusqu'au peinture automobile
  • électricité - quelque règles simples et abaques suffisent. Bien comprendre ce que vous désirez faire.
  • fibre de verre/époxy - carénages, saumons, capots moteur... il y a quant même du travail composite, fibre de verre, carbone, kevlar... tout un univers à découvrir mais nos besoins sont limités.

Compétences


Un RV est construit en aluminium avec des rivets pleins. Il faut donc apprendre à utiliser une perceuse, des outils pour ébavurer, embrever et maîtriser le rivetage avec une riveteuse pneumatique ou alors avec un pistolet à riveter. Mais cela s'apprend très vite. De toute façon, vous apprendrez à enlever des rivets très rapidement car au début, vous en raterez quelques uns.


Qu'en est-il des Quick Builds ?


La législation française concernant la construction amateur prévoie deux types de constructions (voir notre page cadre règlementaire):


  • CNRA - les constructions lot matière (nos RVs standard build sont considérés des lots matières). Ce régime exige la dépose d'un dossier auprès du GSAC et offre au constructeur une latitude relative quant à la construction de sa machine.
  • CNSK - il s'agit plutôt d'assemblage partant d'un kit dont tous les détails sont définis par le constructeur qui aura déposé un dossier. Le dossier sera complet, incluant moteur, avionique, électricité et bien évidemment cellule.

L'Outillage


Pour bien construire un avion en aluminium il faut être correctement outillé. Cela représente un coût non négligeable. Les pièces principales sont :
Rivetage - col de cygne, pistolet, riveteuse pneumatique avec plusieurs col, tas. environ 2000€
Meulage - Meule alu sur touret - divers petites meules 200€
Outils pneumatique - perceuse, alaiseuse... 400€
Petit outillage - limes, forets, outillage d'ébavurage.


La Cellule


Un RV se décline sous forme de cinq sous ensembles, chacun desquels peut être acquis séparément cependant la séquence doit être respectée (coût global environ $20000 pour les biplaces).


  • Empennage - pas cher, environ $1500, permet de se faire la main sans trop de risque et ainsi d'affirmer la poursuite du projet - 200 heures
  • Ailes - Un peu long et fastidieux car beaucoup de pièces répétitives mais pas bien difficile - 800 heures
  • Fuselage - beaucoup plus intéressant 1000 heures
  • Finishing - train, verrière, détails de finition - 800 heures
  • Firewall Forward - Tuyauteries, déflecteurs d'air, capots, cône d'hélices, commandes moteur... 500 heures

L'Electricité


Tout est possible - depuis le plus simple jusqu'au complexe. Le constructeur dispose de toute latitude. Entre 200 et 1000 heures


L'Avionique


Avec les nouveaux glass cockpit (EFIS, EMS) le constructeur dispose d'une très grande latitude quant à ses choix. Le coût global de l'avionique peut varier entre 3000€ jusqu'à des dizaines de milliers d'euros. Entre 200 et 1000 heures

Le Moteur


Quoique les constructeurs amateur bénéficient de beaucoup de possibilités quant aux moteurs qu'ils pourraient installer sur leurs avions, il est préférable de monter un Lycoming ou un des clones (Mattituck, Superior...) car il existe une grande expérience quant à leur utilisation. Les autres solutions sont peu testées, voir pas du tout, et exposent le constructeur à des lendemains douloureux. Quant à l'hélice, pas fixe ou pas variable - question de budget, acceptation d'une certaine complexité... Un RV vole très bien avec une hélice à pas fixe, et mieux avec une pas variable.

Où se renseigner ?

Si vous envisagez de construire un RV il existe certainement un membre du VCF près de chez vous qui sera ravi de vous montrer son avion, en construction ou en état de vol. Envoyez donc un mail au président du VCF