Mise en croix

La mise en croix est une étape importante dans le processus de construction. Tout d'abord elle est très valorisante car notre projet ressemble enfin à un avion. Toutefois elle comprend un ensemble de tâches importantes et minutieuses auxquelles il faut se préparer avec soin. Enfin, elle sera obligatoirement suivie d'un redémontage des ailes pour pouvoir les préparer à la mise en croix définitive.

La préparation

  1. Préparer des boulons usinés ou poncés, permettant un montage et un démontage des ailes sans forcer.
  2. Percer, ajuster et préparer la pénétration de l'alimentation de carburant des ailes dans le fuselage.
  3. Tracer les lignes perpendiculaires sous les ailes afin de percer les trous permettant la pose des nutplates pour les karmans.
  4. Préparer un chevalet permettant de positionner le fuselage de niveau, ni trop haut ni trop bas.
  5. Tracer les lignes de limite de perçage sur le longeron arrière du fuselage.
  6. Démonter les volets des ailes.
  7. Se munir de treteaux ajustés et rembourés pour y poser les ailes avant leur introduction dans le fuselage.
  8. Découper le longeron arrière des ailes comme décrit sur le plan.
  9. Arrondisser les coins de la F-605 et F-705B sur le fuselage pour faciliter l'introduction des ailes.
  10. Préparer la cale permettant de vérifier l'angle de l'aile avant le percement du longeron arrière.
  11. Se munir de 4 plombs de maçon et d'une ficelle pour l'alignement des ailes au sol.
  12. Se munir d'un guide pour bien percer perpendiculairement le longeron arrière de l'aile.

1

Les boulons définitifs livrés dans le kit ne permettront pas le redémontage des ailes car ils sont trop ajustés. Vous devez donc vous munir d'un jeu de boulons ordinnaires que vous pouvez user afin qu'ils rentrent plus librement. Un jeu, donné par notre ami Pascal Groell, circule entre les membres du Club sur demande.

2

Le tube d'essence en provenance de l'aile va pénétrer dans le fuselage par un orifice qui doit être adapté afin qu'il n'y ait aucune gêne lors de la mise en croix.

3

La tôle qui forme les karman entre le fuselage et le début de l'aile est fixée à l'aide de nutplates qui doivent être posé sur l'aile avant la mise en croix définitive. Pour cela vous devez repérer par des lignes perpendiculaires la position des trous à effectuer. Il existe également des outils permettant de faciliter ce travail. Pour plus de précisions vous pouvez visionner la vidéo de chez Van's sur la mise en croix.

4

Le fuselage ne doit pas être trop bas, sinon vous ne pourrez pas faire vos trous sous les ailes, et ni trop haut sinon vous aurez des difficultés à monter dedans pour enfiler vos boulons. Par contre il doit être très stable. Vous pouvez aussi faire la mise en croix une fois la'vion sur ses roues ( plus difficile en train classique). Ne pas oublier de bien mettre l'avion de niveau longitudinalement et horizontalement.

5

Le traçage du longeron arrière du fuselage est un point très important comme indiqué dans les instructions de montage. Respectez bien les recommandations et les mesures. si le marquage sur le coté fuselage pour le perçage est important, il faut aussi vérifier que les distances au bord sont respecté sur la partie longeron arrière (en fonction du calage de l'aile et de sa flèche le perçage peut être plus près du bord sur le fuselage).

6

Retirer les volets est indispensable pour pouvoir percer le longeron arrière. Par contre vous pouvez garder les ailerons qui eux ne génent pas.

7

Afin de ne pas abimer le dessous de vos ailes, je vous suggère de protéger vos trèteaux avec un morceau de moquette.

8

Avec le gabarit fourni sur le plan, découper le longeron d'aile.

9

Arrondir les coins de l'extrémité des longerons du fuselage comme expliqué sur le plan, cela vous évitera de le faire en 2 fois...

10

Préparer une cale que vous poserez sous votre niveau pour ajuster l'angle de l'aile. Cale de 3 pouces pour les RV7 et 2 pouces 51/64 pour les RV8

11

4 plombs de maçon que vous pourrez trouver chez Mr Bricolage par exemple vous permettont d'aligner en même temps vos deux ailes. Vous pouvez aussi utiliser la ligne de rivet sous les ailes qui se prolonge sous le fuselage. il suffit de tout aligner. On peut encore utiliser un câble pour mesurer la distance entre le bout de l'aile et le centre du fuselage au niveau de la profondeur, si les deux bouts d'ailes sont à la même distance c'est que les ailes sont bien positionnées.

12

Un gabarit de perçage bien utile pour être sur d'être perpendiculaire lors du perçage du longeron arrière. Il peut-être en fer ou en bois très dur.