2014 Amboise

Voilà, Amboise les 13 au 15 juin 2014 est derrière nous! Très bel événement.

Le rassemblement que nous préparions depuis longtemps est tout d'un coup derrière nous. L'événement a été un grand succès, par la météo qui a été au RDV, par la prestations de notre traiteur, par les vins que Laurent Berger nous à fait gouter samedi en fin d'après-midi, par notre diner au restaurant La Cave sur les bords de la Loire, par le générosité de l'aéroclub Les Ailes Tourangelles sans qui le rassemblement n'aurait pas été possible, et surtout par le fait que nous étions nombreux à nous retrouver une fois de plus. Le simple fait de venir avec nos belles machines et partager ces moments reste en soit un des buts principaux de nos fly-in.

L'aéroclub Les Ailes Tourangelles via Agnès, Pierre et Monique ainsi que d'autres membres ont été d'une hospitalité très appréciée malgré leur charge de travail importante puisque leur Jour le Plus Long a eu lieu samedi en plein milieu de notre fly-in. Ceci dit les mouvements d'avions des uns et des autres se sont effectués sans encombres et en toute sécurité.

Arrivée avec son RV8 jeudi 12/6 , Michèle s'est empressée de récupérer une voiture de location afin d'assurer la logistique, Alain RV6 et Jean-Marc RV4 étant attendu en début d'après-midi. Pierre de l'aéroclub a gentiment emmené Michèle jusqu'à Joué, à 30 km de l'aérodrome, une trotte mais le SuperU qui s'y trouve était le seul établissement dans le secteur qui offre des minibus. Bébert et Véronique, les parents de notre star Bastien, sont arrivés en voiture en fin d'après-midi, ainsi que Marie-Pierre, l'épouse de Philippe. Après être allé à nos hôtels, principalement le Villa Bellagio, au sud d'Amboise sur la route du terrain, une grande résidence hôtelière avec restaurant et une capacité d'accueil importante, cette fine équipe s'est retrouvée sur le terrain pour entreprendre l'organisation du fly-in.

Alain, Jean-Marc et Michèle se sont empressés d'aller voir le traiteur Pascal Collas d'Athée sur Cher pour régler les derniers points de détails. Ils sont ensuite allés chez notre vigneron Laurent Berger de Montlouis pour découvrir sa cave taillé dans la roche et récupérer du vin pour vendredi soir. Puis ils ont installés la table d'accueil et d'enregistrement avec Sylvianne et Marie-Pierre afin que les premiers arrivants vendredi puissent être correctement accueillis. Les préparatifs étant terminés, l'équipe est partie à Amboise pour diner. Ils se sont retrouvés sur les bords de la Loire juste à côté du château Royal, magnifique demeure de François 1er.

Puis vendredi arriva rapidement. De nouveau une météo d'enfer – nous nous sommes tous retrouvés sur le terrain prêt à accueillir les premiers arrivants. Sylvianne et Marie-Pierre, sous la direction d'Alain, notre organisateur hors pair, se sont installées derrière la table d'accueil – Alain ayant inauguré un nouveau système de suivi des repas les filles se sont vite rodées aux nouvelles procédures – moins de papiers, plus simple à gérer. Très vite les avions ont commencé à arriver, des français ainsi que des anglais. Dès vendredi midi nous étions déjà une trentaine de personnes, les sandwichs de notre traiteur étaient les bienvenus. Entre temps Michèle, avec la berline de location, a emmené Jean-Marc et Bébert récupérer les minibus au SuperU de Joué dans le sud de Tours, outils indispensables pour assurer le transport de nos convives arrivés en avion. Entre temps Alain a assuré le ravitaillement bière et eau pour l'open bar, Monique de l'aéroclub ayant apporté son concours pour assurer leur stockage. Agnes et Pierre ayant mis l'aéroclub à notre disposition et s'étant assurés que nous étions bien installés et n'avions besoin de rien, ils se sont occupés des préparatifs du jour le plus long de l'aéroclub prévu le lendemain en parallèle à notre rassemblement.

Samedi matin petit dèj dans nos appart hôtels du Villa Bellagio puis arrivée à l'aérodrome tôt le matin pour préparer l'accueil car la plupart des participants devait arriver dans la journée. La météo de nouveau au RDV, très vite les premiers avions se sont annoncés puis ce fut un défilé constant d'arrivées puis quelques départs car pas tous devaient passer la nuit du samedi à dimanche à Amboise. Samedi midi s'annonçant, notre traiteur apporta le buffet chaud, rôti de porc et autres viandes plus salade, fromage et tartelette. Véronique LB, Michèle R et Daisy VS s'étaient portées volontaires pour faire le service, Michèle D s'assurait que les tickets restaurant étaient bien validés. Nous étions alors plus de 70 attablés dans le hangar. Comme d'hab, l'ambiance était au beau fixe, des groupes se sont vite formés, de vieilles amitiés retrouvées, des moments de pures jouissances. D'autres avions sont arrivés l'après-midi puis vers 17h00 Michèle D. sonna le tocsin pour regrouper les troupes car nous devions tenir l'assemblée générale du Van's Club. L'AG, plus longue que prévue malgré les efforts des participants s'est achevée vers 18h30. Nous sommes alors tous allé rejoindre les autres dans le hangar où Laurent Berger avait préparé sa table et ses vins pour une dégustation de blancs de Montlouis. Ce fut un grand succès car ses vins sont vraiment bon et d'un excellent rapport qualité prix. Laurent enregistra plusieurs commandes qui devaient être livrées le lendemain.

Le moment tant attendu arriva finalement sous la forme d'un grand car jaune qui devait tous nous emmener au restaurant troglodyte la Cave. Les minibus ayant fait leur travail, nous nous sommes engouffrés dans le car qui nous emmena à travers la très belle campagne tourangelle des bords du Cher vers les bords de la Loire. Arrivés à La Cave nous avons été accueillis par Aurore, fille de la patronne, qui nous a servi un apéro agrémenté de petits fours ce qui nous a permis de lier connaissance dans un cadre sublime, à l'intérieur des anciennes caves creusées à même la roche. Puis nous nous sommes assis regroupés par affinité, connaissances, régions – il y avait la table bretonne, la table British, la table de l'aéroclub, la table des RV8… Vers le dessert, l'heure des annonces et remises de prix a sonné. L'annonce la plus importante étant la nomination de Philippe C. comme nouveau président puis ce fut la remise de prix – bon enfant, sous forme d'enchères – l'avion le plus ancien (Jean-Marc), l'avion ayant parcouru la plus grande distance (Bastien de Berlin), la plus courte distance (Provenance Blois), puis le plus beau, le plus élégant, et de nombreux autres prix. Grâce a Van's Aircraft nous avons pu récompenser ces prix avec des cadeaux sous forme de casquettes, polos, T-Shirts au grand plaisir des heureux gagnants. Puis minuit pétante, le car et dodo pour tous.

Dimanche matin, re-belle météo. Quelle chance pour le Van's Club – trois jours d'affilé de météo absolument superbe. Faut dire que le comité organisateur a très bien fait son travail. Petit dèj pris, retour au terrain où les équipages se préparaient doucement à retourner chez eux ou continuer leurs périples. A midi il ne restait plus qu'une poignée de participants, les organisateurs et les quelques Bretons irréductibles du Van's club. Déjeuner de sandwich à la terrasse du club et l'après midi, retour des minibus au SuperU – le soir diner en ville dans un restaurant italien en face du château. Jean-Marc, Michèle, Philippe et Marie-Pierre, Alain et Sylviane… mais avant cela une bonne glace italienne dans la rue la plus touristique d'Amboise – un vrai régal ce gellatto, des vrais cornets bien chargés dégoulinants...Puis lundi ce fut les derniers départs mais d'abord retour de la berline louée à SuperU – merci Marie-Pierre d'avoir fait l'allée et retour à Joué pour raccompagner Michèle.

L'ensemble des participants étant repartis vers d'autres lieux ou tout simplement rentrés à la maison, Michèle marqua la fin du fly-incar son avoin était le dernier à quitter Amboise. Mais ce n'est qu'un au revoir car la région n'est pas en manque. Rien qu'à Amboise, il y a le Château Royale et le Clos Lucé, deux icônes de notre patrimoine à visiter absolument. Quant à la région, Chenonceau, Chambord, Azay le Rideau, Chinon, Blois et combien d'autres. La région recèle d'atouts touristiques importants de par son histoire et sa géographie. Ceci dit, une fois de plus nous aurons d'autres occasions de nous retrouver, comparer nos constructions, et parler, conseiller ceux qui construisent.

Et un grand merci à Agnes, Pierre, Monique et à tous les autres de l'aéroclub Les Aile Tourangelles pour nous avoir permis de réaliser notre 10ème rassemblement.